Des militants belges participent aux actions contre le plus grand salon de l’armement au monde, à Londres

Du 9 au 12 septembre, l’industrie mondiale de l’armement s’installera à Londres pour le plus grand salon de l’armement au monde : le Defence & Security Equipment International (DSEI). Ce salon est organisé tous les deux ans avec le soutien financier, logistique et politique du gouvernement britannique.

Plus de 1 600 entreprises d’armement y vendent leurs produits, qui vont des armes à feu aux chars, en passant par des avions de combat et des navires de guerre, pendant le DSEI. Dix sociétés belges y présenteront également leurs produits, parmi lesquelles la FN Herstal, CMI Defence, SocioTeq (anciennement Esterline Belgium) et le lobby des armements Belgian Security and Defence Industry (BSDI).

Ce rendez-vous est pour le moins controversé. Les clients les plus importants sont les délégations militaires de 68 pays dont les régimes qui ne respectent pas les droits de l’homme, les pays en guerre et les pays en développement. L’Arabie saoudite, l’Egypte et Hong Kong ne sont que quelques-uns des pays invités. Mais c’est surtout l’invitation de l’Arabie Saoudite qui est pointée du doigt. En juin, la cour d’appel britannique a déclaré que le commerce des armes avec le régime saoudien était illégal et devait être arrêté en raison de son rôle dans la guerre au Yémen.

Alors, la résistance s’organise un peu mieux, un peu plus fort et plus efficacement à chaque nouvelle édition. Avec « Stop the Arms Fair »  ce sont des qui actions ont lieu toute la semaine précédent le DSEI. Leur but est d’empêcher/ralentir au maximum les convois de camions qui amènent le « matériel » jusqu’au hall des expositions. A chaque jour son thème particulier : Arrêtez d’armer Israël, la justice climatique, les armes nucléaires, les frontières,…

Ce mercredi 4 septembre, journée contre les armes nucléaires, des activistes d’Agir pour la paix et de Vredesactie ont participé aux actions de blocage (un d’entre eux vous dit pourquoi, … Tendez l’oreille), ainsi que des centaines d’autres personnes présentes (des milliers sur toute la semaine). Ils l’ont fait contre le business des armes, contre les armes nucléaires (en Belgique et partout ailleurs) ainsi que pour exiger l’arrêt des ventes d’armes vers l’Arabie saoudite (et vers tous les régimes impliqués dans des conflits illégaux. Au minimum). L‘album photo de cette journée se trouve ici.

Au même moment se tenait à Namur la première séance de la législature au Parlement wallon. Agir pour la paix était présent pour rappeler de façon très visible aux parlementaires qu’il faut dés maintenant arrêter ce commerce immoral qui détruit le Yémen.

Et ci-dessous la vidéo :

Today we joined Trident Ploughshares, CND, Vredesactie, Agir pour la Paix, Greater Manchester Campaign for Nuclear Disarmament – CND and many others in resisting the DSEI arms fair! Here's our short video from the day…

Geplaatst door Yorkshire Campaign for Nuclear Disarmament op Woensdag 4 september 2019