Agir pour la Paix soutient la lutte des Afghans

Communiqué de presse | 3 octobre 2013 | Agir pour la Paix

Agir pour la Paix soutient la lutte des Afghans et leur demande d’obtention d’un vrai statut de réfugié politique en Belgique.

Après avoir fui la guerre en cours depuis 2001 en Afghanistan avec famille et bagages sous le bras c’est en Europe et donc aussi en Belgique que certains Afghans ont crû trouver une vie meilleure et surtout plus sûre. Issus d’un pays en guerre, ils auraient dû bénéficier d’un statut protecteur leur permettant de s’installer, de travailler et de vivre dans notre pays. Alors ils ont attendu, très longtemps parfois, une réponse qui, quand elle arrive enfin, est bien souvent négative et se solde par un ordre de quitter le territoire. La raison invoquée c’est que l’Afghanistan ne serait plus un pays en guerre.

L’Afghanistan, un pays en paix ?

Ce n’est pas l’avis du ministère belge des Affaires étrangères sur son site Internet, qui décrit comme « très problématique » la situation sécuritaire en Afghanistan.

Ce n’est pas l’avis de l’OTAN qui déploie toujours ses troupes sur le territoire Afghan dans le cadre de la mission de OTAN/FIAS (Force internationale d’assistance et de sécurité).
Ce n’est pas l’avis du gouvernement belge qui a décidé la participation de militaires belges (environ 180 actuellement) à cette mission de la FIAS qui comprend le vol régulier de 6 F-16 en mission dans le ciel afghan.

Ce n’est certes pas l’avis non plus des civils afghans, hommes, femmes et enfants, premières victimes en nombre de ce conflit qui perdure depuis 12 ans (victimes notamment des centaines de missions de bombardements effectuées par nos F-16 avec engagement du système d’armes et pour lesquelles la Défense ne déplore officiellement aucune victimes parmi les civiles… alors que le président afghan condamne couramment les dommages collatéraux dûs aux bombardements de la FIAS.

Qui veut la paix…prépare la paix

Agir pour la Paix réitère avec force son opposition à une Alliance militaire qui veut apporter la paix et imposer la démocratie à l’occidentale par la force. Nous voulons démilitariser et démocratiser les relations entre les peuples et établir de nouvelles formes de coopérations pacifiques afin de construire un monde plus sûr et plus juste.

Il est insupportable de voir la Belgique nier aux Afghans le droit fondamental de tout être humain à la sécurité.

Agir pour la Paix appuie les demandes des Afghans et leurs actions et invite les personnes concernées à les accompagner au 16 rue de la Loi, ce vendredi 4 octobre à 12h30.

Contact Presse
Calvi Benoît | ben@actionpourlapaix.be | 0495 21 10 85 | www.agirpourlapaix.be