Ukraine : Communiqué de presse du Bureau européen de l’objection de conscience (BEOC)

Communiqué de presse du Bureau européen de l’objection de conscience (BEOC)

Russie/Ukraine : la paix est la seule solution !

Protéger les objecteurs de conscience et tous les civils

Les objecteurs de conscience russes et les pacifistes ukrainiens assument personnellement d’énormes risques de représailles et nous pouvons regretter que les objecteurs de conscience belges engagés dans la politique ne se manifestent pas pour les soutenir. En prenant position des deux côtés, ces objecteurs de conscience contribuent pourtant à la paix.

Le BEOC condamne fortement l’invasion russe de l’Ukraine et appelle toutes les parties à respecter strictement le droit international humanitaire et la législation internationale des droits humains, y compris le droit à l’objection de conscience au service militaire, et à protéger les civils, y compris les personnes déplacées à l’intérieur du pays et les réfugiés. Le BEOC exhorte à l’arrêt de la guerre par un cessez-le-feu immédiat qui donnera de l’espace à la négociation et la diplomatie.

« La paix est la seule solution ; et elle ne peut être préservée si l’on ne préserve également le droit à l’objection de conscience au service militaire, qui est à la fois un droit humain élémentaire et un acte concret de rejet de la guerre et de la violence : une contribution tangible à la paix et aux valeurs humaines universelles », a déclaré le 24 février Alexia Tsouni, présidente du BEOC.

Le BEOC se tient en solidarité aux côtés des mouvements pacifistes de Russie et d’Ukraine et partage leurs déclarations en faveur de la paix, de la non-violence et de l’objection de conscience.

Celle du Mouvement des objecteurs de conscience au service militaire en Russie :

Ce qui se passe en Ukraine est une guerre déclenchée par la Russie.

Le Mouvement des objecteurs de conscience condamne l’agression militaire russe, et appelle toute la Russie à cesser la guerre.

Il appelle tous les soldats russes à ne pas participer aux hostilités : Ne devenez pas des criminels de guerre.

Il appelle tous les conscrits à refuser le service militaire : Demandez le service civil de remplacement ou faites-vous exempter pour raisons médicales.

Celle du Mouvement pacifiste ukrainien :

Le Mouvement pacifiste ukrainien condamne toutes les actions militaires des côtés tant russe qu’ukrainien, dans le cadre du conflit actuel.

Nous appelons les dirigeants des deux États et de leurs forces armées à faire un pas en arrière et s’asseoir à la table de négociation. La paix en Ukraine et dans le monde entier ne peut se réaliser que par la voie de la non-violence.

La guerre est un crime contre l’humanité. Pour cette raison, nous sommes déterminés à ne soutenir aucune sorte de guerre et à lutter pour l’abolition de toutes ses causes.

 

24 février 2022

Communiqué du BEOC du 24.2.22 dans sa version originale (anglais)