L’alliance D19-20

I_D19-20Le même jour que la journée d’action de notre campagne « Non à l’Europe militaire – CTRL+ALT+EU », l’Alliance D19-20 compte bloquer certains carrefours stratégiques lors du Sommet Européen du 19 décembre, dès 7h. Le D19-20 est une alliance non partisane qui regroupe des citoyens, des agriculteurs, des ONG mais aussi des syndicats. Leur but est d’empêcher la tenue du sommet et de déranger un maximum le cours habituel des choses dans le quartier Européen. Il n’est pas rare d’entendre les syndicats exprimer leur mécontentement, mais il l’est bien plus de les voir s’unir à une plate-forme aussi large. Cette alliance lutte contre les politiques d’austérité, le TSCG (Traité sur l’austérité) et le Traité transatlantique (libre échange entre les USA et l’Union Européenne).

Le D19-20 est née de l’initiative des producteurs de lait qui ont plus que jamais besoin d’un soutient fort. Faire converger les luttes a pour but de renforcer la voix de chacun et de rassembler les énergies dans l’espoir de construire un rapport de force. Le D19-20 est donc un projet de long terme, la convergence des luttes, avec un premier but à court terme : le 19 décembre. Les syndicats s’y sont unis, las des manifestations sans poids. Les négociations avec la police se font petit à petit et détermineront l’ampleur des actions de blocage des syndicats, même si la désobéissance civile reste une option. Le mot d’ordre lors des négociations : ne rien lâcher ! Pour les organisations non-syndicales, il ne fait pas de doute qu’elles seront présentes, quoi qu’en dise la police.

Le D19-20 exige un débat public et que les parlementaires Wallons refusent le TSCG. Car en effet, il suffit que le parlement s’y oppose pour que le traité sur l’austérité ne soit pas ratifié par l’Etat Belge. Si le TSCG était ratifié, il porterait atteinte à la démocratie en déléguant une tâche primordiale des parlements, le vote du budget, à des instances européennes non élues. De plus, les objectifs sont inatteignables (déficit budgétaire à 0,5% du PIB) et empêcheraient tout investissement sur le long terme (éducation, environnement, santé,…).A son tour, le Traité transatlantique interdirait à tout Etat de choisir quels types de produits il veut voir entrer sur son territoire (ex : OGM, volaille désinfectée chimiquement…), effacerait toute traçabilité des produits et sanctionnerait tout Etat qui irait à l’encontre de ce Traité et donc porterait atteinte à la concurrence de certaines entreprises.

La plate-forme D19-20 lutte contre les politiques néolibérales imposées par les eurocrates qui tuent nos démocraties, nos Etats, nos cultures, nos peuples, notre environnement et nos économies. Le 19 devrait être une grande journée. Attendons de voir si le D19-20 et ses nombreux partenaires atteindront leur objectif : empêcher le sommet européen d’avoir lieu.