20.06.19 | #saytheirnames | Lecture publique

Hier, 20 juin 2019, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, une lecture publique des 36.570 personnes qui ont perdu la vie en essayant d’accéder à l’Europe Forteresse s’est tenue dans Bruxelles, capitale de l’Europe.

Répartis sur les quatre points de lecture proposés (Parlement européen, Bourse, Madou et Gare centrale), des lecteur.trice.s se sont relayés pendant 30h afin de dire à voix haute, dans l’espace public, les noms de celles et ceux dont l’Europe détourne le regard. Ne faisant l’objet d’aucune statistique officielle de l’U.E., cette liste est le fruit du travail d’un réseaux d’ONG appelé UNITED for Intercultural Action, qui la compile et la met à disposition du public.

Des personnes individuel.le.s mais aussi des groupes (Plateforme Citoyenne de soutien aux réfugiésLigue des Droits HumainsActeurs des temps présentsGUE/NGL et Greens EFA) ont pris leur tour de lecture avec humanité, dignité et des voix pleines d’émotions.

L’Union Européenne et ses politiques migratoires meurtrières contribuent tous les jours à engraisser les seuls vrais gagnants de ce renforcement sécuritaire : le secteur Sécurité défense européen. Les barrières virtuelles ou réelles, les systèmes de détection thermique, les caméras, radars, bateaux d’interception en mer, las armes des gardes-frontières Frontex, les drones,… Une manne financière pour les fabricants qui n’ont cure des conséquences de leur utilisation.

Se taire, c’est consentir. Nous ne nous tairons jamais.

Agir pour la paix est fière de cet événement et remercie sincèrement toutes les personnes qui ont rendu cette journée possible.

Ci-dessous quelques liens de photos et vidéos partagés :

Collectif Krasnyi

Ligue des Droits Humains

Greens EFA

Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés

GUE/NGL