PAS DE (NOUVELLES) BOMBES NUCLÉAIRES EN BELGIQUE ET RETRAIT DE CELLES STATIONNÉES A KLEINE BROGEL

 

Ce 22 mars, des militants d’Agir pour la Paix et des Équipes populaires « décorent » d’origamis le train qui traverse la Belgique de Verviers à Ostende.

Ils veulent ainsi rappeler que notre pays n’a pas encore signé le Traité pour l’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) entré en vigueur depuis le 22 janvier.

L’origami en forme de grue est un symbole de Paix, de par le monde.

Or depuis les années soixante une vingtaine de bombes étasuniennes sont stockées en Belgique, à Kleine Brogel dans le Limbourg…

Des pilotes belges s’entraînent à la possibilité de les larguer…!

Depuis le 22 janvier 2021 le Traité international d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) a été signé et ratifié par plus de 50 pays !

L’armement nucléaire est désormais illégal, de sa conception à sa réalisation, et son utilisation !

La Belgique n’a pas signé ce Traité… mais elle peut encore le faire !

Alors que les urgences environnementales, sociales et économiques s’accumulent, une nouvelle course aux armements aux coûts exorbitants est irresponsable ; particulièrement quand elle accroît le risque d’une guerre nucléaire, aujourd’hui plus grand que durant la guerre froide.

Il est temps de reconsidérer nos priorités budgétaires afin de désamorcer les bombes sur lesquelles nous sommes assis.

Il est minuit moins deux minutes…

 

Flyer distribué dans le train (PDF); cliquez sur le lien suivant: 22 mars 1xRV