20.06.21 ⎥Abolish Frontex – Appel à actions

 

Photo : Vienne, Autriche. 9 juin 2021. Maison de l’Union européenne

Après le lancement de la campagne avec des actions dans 8 pays le 9 juin, un appel est lancé pour faire descendre la campagne dans la rue le dimanche 20 juin, Journée mondiale des réfugiés. Joignez-vous aux actions menées ce jour-là pour attirer l’attention sur le régime frontalier de l’UE et le rôle clé de Frontex dans ce domaine.

Le groupe de travail du Parlement européen chargé de l’examen de Frontex, qui a enquêté sur l’implication de l’agence dans les refoulements et la violence aux frontières, achèvera ses travaux à cette date. Nous savons qu’au mieux, cela conduira à quelques changements cosmétiques, tant que la militarisation des frontières et le refoulement des personnes en mouvement resteront des éléments essentiels des politiques migratoires racistes de l’UE. Aucun agent supplémentaire chargé des droits fondamentaux, aucune surveillance accrue ni aucune fausse promesse de faire respecter les droits de l’homme ne mettront fin aux opérations meurtrières de Frontex. Frontex met en place sa propre force de police et est en train de dépenser environ 5 millions d’euros en armes à feu pour ce « Corps permanent de gardes-frontières ». Une autre opportunité profitable pour les entreprises d’armement qui ont été si influentes dans l’élaboration des politiques frontalières de l’Europe.

Le 20 juin, nous dirons clairement que Frontex et le régime frontalier de l’UE ne peuvent pas être réformés, ils doivent être abolis. Nous ciblons les politiques et le système qui maintiennent Frontex en place. Nous travaillons au démantèlement du complexe industriel frontalier et à la construction d’une société où les gens sont libres de circuler et de vivre.

Voici quelques actions simples que des groupes ont menées et que vous pourriez faire dans votre propre ville :         

  • Imprimez et posez des affiches avec nos demandes d’abolition de Frontex et de démantèlement de la forteresse Europe ;   
  • Distribuez des dépliants dans les espaces publics et informez les gens sur les pratiques de Frontex et le régime frontalier militarisé de l’UE ;       
  • Faire une lecture publique des noms figurant sur la « liste UNITED des décès de personnes réfugiés ou en migration » pour commémorer les plus de 40 000 personnes en déplacement qui sont mortes depuis 1993 à cause des politiques frontalières et migratoires meurtrières de l’Europe.

Faites-nous savoir ce que vous faites pour que nous puissions partager et amplifier les actions locales.

Vous avez des questions ou des suggestions ? Contactez nous ou la campagne Abolish Frontex