06.02.21 ⎥Commémor’Action pour que les morts de Tarajal ne sombrent pas dans l’oubli

 

6 février, journée mondiale pour les mort.e.s, disparu.e.s et les victimes de disparitions forcées en mer et aux frontières. Le 6/2/14, la Guardia Civil a tiré des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes sur 200 personnes, parties du Maroc, qui tentaient de rejoindre l’Europe par l’enclave de Ceuta à la nage. 15 corps seront retrouvés du côté espagnol, des dizaines de personnes sont toujours disparues et d’autres sont mortes du côté marocain. La justice espagnole a classé les plaintes sans suites.

En solidarité, le collectif « Abolish Frontex » a répondu à l’appel du réseau AlarmPhone en organisant des lectures publiques de « la liste des morts » aux portes de l’Europe ou en traversant les frontières, à Libramont, Liège, Louvain-la-Neuve, Ostende et Bruxelles.

Pour une Europe décoloniale, antiraciste, et empreinte de liberté de circulation pour tous et toutes.

Lecture publique à Ostende :

Lecture publique à Louvain-la-Neuve :

Lecture publique à Bruxelles :

L’action d’affichage dans les rues de Bruxelles et de Liège :

Cette journée de commémor’Action s’est faite en solidarité avec Oujda (Maroc), le Sénégal,

à plusieurs autres endroit en Afrique, en Espagne, à Francfort,…

Enfin et parce que les façons de résister et de commémorer sont multiples, voici la création de Claude Evence Janssens :
« Les diverses séquences illustrent les craintes du départ au sein d’un couple, l’embarquement, le naufrage, l’intervention des secours, le sauvetage d’une personne, la mort d’autres. Deux artistes d’acrobatie aérienne symbolisent talentueusement ce parcours. »