Qui sommes-nous?

Agir pour la Paix a pour premier objectif d’informer et de sensibiliser le grand public en Belgique francophone sur des sujets qui menacent l’intérêt général et la Paix et qui sont souvent méconnus. Agir pour la Paix mène notamment un travail de sensibilisation sur la question de la présence des armes nucléaires en Belgique, sur le rôle et les dérives de l’OTAN, sur les nouvelles technologie de l’armement, sur les dépenses militaires, sur le lobbying de l’armement, sur les mouvements activistes en Belgique, sur l’action directe nonviolente, la désobéissance civile, la démocratie directe,…

Nous menons notre sensibilisation à travers :

– Des évènements (conférences/débats, projections, rencontres annuelles « les Rendez-vous de la nonviolence »,…)
– Des actions-directes non-violentes
– Des publications (site web, newsletters, le magazine « Le Sentier de la Paix »)
– Les médias (nos campagnes et actions directes nonviolentes)

L’action-directe nonviolente

Face à l’ampleur des enjeux que représentent les menaces des conflits armés et des autres obstacles à la Paix, Agir pour la Paix va plus loin que la sensibilisation et la conscientisation. Elle invite ses volontaires à mener des actions directes nonviolentes qui suivent la logique de la désobéissance civile : C’est aux citoyens d’enfreindre la loi lorsque les politiques ne prennent pas leurs responsabilités sur des questions qui menacent l’intérêt général. Ceci en vue d’exercer une pression sur les pouvoirs publics et de sensibiliser l’opinion publique à travers les médias.

Campagnes

Actuellement, Agir pour la paix est active au sein de sa campagne NUKE-FREE ZONE, campagne citoyenne qui réclame le retrait de ces bombes (par décision unilatérale s’il le faut) et, plus largement, leur élimination totale: en Europe et dans le monde. Cette campagne s’inscrit dans la lignée des luttes contre ces armes de destruction massive qui ont traversé l’Histoire de la Belgique depuis les années 1980. Parallèlement à cette campagne, Agir pour la Paix est également impliquée dans I Stop The Arms Trade, campagne contre le commerce des armes et « Pas d’avions de chasse« , campagne contre l’achat de nouveaux chasseurs-bombardiers par le gouvernement belge.

Parmi les actions menées auparavant, les plus importantes se sont déroulées dans le cadre de la campagne BOMSPOTTING où plusieurs centaines de personnes ont pénétré sur la base militaire de Kleine-Brogel pour réclamer le retrait de la vingtaine de bombes nucléaires qui y sont entreposées.

En 2012, la campagne NATO GAME OVER a elle aussi amené quelques 500 militants à se rendre sur la base militaire de l’OTAN pour dénoncé les nombreux crimes de guerre de l’organisation transatlantique. Nos actions directes nonviolentes s’accompagnent d’un travail de recherche et de plaidoyer à l’attention de nos dirigeants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>